Je vous l'ai déjà dit : j'ai du mal à photographier mes poupées ailleurs que chez moi ou, à la rigueur, sur la plage déserte. J'ai l'impression qu'on va me prendre pour une vieille dame un peu ridicule. Alors Judith est restée au gîte. Dommage pour elle dont l'horizon fut de ce fait limité.

Vous la voyez ici avec une robe dont je dois le modèle à Odile, ici, et un gilet improvisé.

DSCN4298

DSCN4299

DSCN4300

DSCN4302